AlEscalier

DiMitri

<Retour Menu

Dimitri Messu

"Cessation d'activité - Reprise d'action" 2006-2007


Dimitri MESSU a effectué une résidence à L’Escalier dans le cadre de son diplôme d’architecture portant sur le sujet : « Cessation d’activité, reprise d’action ».

Le site de l’Escalier, en pleine mutation depuis la disparition de Francis SCHNEIDER en 2005, devient le terrain privilégié pour la réflexion qu’il mène sur les outils, les modes d'expression et les modes de production de l'architecture. Comment conserver le lieu dans son potentiel, comment utiliser ce potentiel pour en faire le ferment du projet architectural à venir ?

Un premier séjour sur le site de L’Escalier en 2006 lui a permis de poser les jalons de cette résidence à travers un inventaire de l’existant, présenté lors d’une exposition le 28 février 2006

www.a-lescalier.com/X_IMG/francis/photos_dimi.jpg

Pour s’extraire d’une production architecturale enfermée dans sa représentation et de ce fait dans son anticipation, il se propose d’expérimenter, sur le site de L’Escalier, dans l'exploration d'un lieu chargé d'une activité antérieure qui l'a constitué, un processus qui permet de fabriquer, de produire autrement de la matière architecturale.

Ce processus se traduit par une mise en place progressive des éléments, dans une durée, constituée en étapes, mais aussi à travers des événements où la matière architecturale se fabrique dans le moment, à travers l’implication physique.

Un choix d’images permet de retracer les différentes étapes qui se sont succédées sur le site lors de son séjour du 22 au 30 juin 2007.

État des lieux


www.a-lescalier.com/X_IMG/dimitri/hangar.jpg

www.a-lescalier.com/X_IMG/dimitri/hangar02.jpg

Le hangar, en bout de construction, est un emplacement délaissé par les usagers du site, sauf pour y amonceler toutes sortes d’objets encombrants venant s’additionner à ceux qui sont déjà accumulés ici depuis des années : résidus de démolitions, grumes de bois, chutes de planches et de panneaux, sculptures en disgrâce, éléments de décor et accessoires de théâtre entreposés là.

Des prises de vue, le déplacement des objets pour y voir clair, sont autant d’actes qui participent d’une imprégnation progressive du génie des lieux.

Inventaire des éléments forts


www.a-lescalier.com/X_IMG/dimitri/bleu.jpg

Des détails forts se détachent, s’imposent.

www.a-lescalier.com/X_IMG/dimitri/boite_bleue.jpg

Point terminal de l’extracteur de copeaux de la menuiserie, la boîte bleue concentre une forme d’imaginaire.

www.a-lescalier.com/X_IMG/dimitri/portes.jpg

Entreposées en quantité dans différents recoins du hangar, les vielles portes s’imposent peu à peu comme matériau disponible. Elles vont devenir l’allégorie de toute l’énergie absorbée par la boîte bleue dans les étapes de transformation depuis le bois brut jusqu’à l’objet fini.

Intervention – Étape 1


www.a-lescalier.com/X_IMG/dimitri/intervention01.jpg

La disposition dynamique des portes traduit la force de cette énergie qui repart du point initial du silot.

Intervention – Étape 2


www.a-lescalier.com/X_IMG/dimitri/peinture_bleue.jpg

La touche finale bleue qui unifie l'ensemble et le relie aux éléments existants

Résultat final


www.a-lescalier.com/X_IMG/dimitri/peinture_bleue02.jpg

www.a-lescalier.com/X_IMG/dimitri/peinture_bleue03.jpg