Au coeur de l’hiver – Côté jardin

La saison 2021 se rêve et se prépare au coeur de l’hiver. Les étés de plus en plus chaud et secs appellent des actions d’adaptation, notamment la création de zones ombrées. J’ai bricolé de nouvelles structures en bambou dans le potager pour accueillir les lianes d’une glycine et d’un actinidia.

Des structures en bambou pour ombrager les carrés du potager

Autre essai : j’expérimente de nouvelles solutions d’arrosage. Les oyas commandées en juin sont arrivées… fin novembre. Trop tard pour les tester durant l’été 2020. Maintenant va falloir attendre que la terre soit moins collante pour les mettre en place.

Des oyas à enterrer pour une nouvelle solution d’hydratation du sol

Le mirabellier qui a maintenant pas loin de 66 ans tient toujours. Une branche maîtresse, trop chargée en fruits est tombée un été…découverte consternante au retour des vacances. Même mutilé, l’arbre s’accroche à la vie. Mais les élagages sont plus réguliers pour éviter d’autres blessures.

Rajeunissement du mirabellier

Du côté du verger, de nouvelles plantations ont eu lieu mi-décembre : un pommier double U (Reine des reinettes) remplace un autre pommier en palmette qui s’était affranchi. Deux arbres colonnaires, un prunier et un mirabellier, sont venus l’encadrer. Deux nouveaux pêchers ont trouvé leur place devant la haie de la maison voisine. Ils vont être conduits en palmettes à la diable.

De nouveaux arbres palissés au verger : pommier double U et arbres colonnaires
2021_pecher conduit en palmette à la diable
Pêcher conduit en palmette à la diable

Nouvelle expérimentation pour 2021 : la culture de champignons shiitake. Des bûches de hêtre vert sont prêtes à être ensemencées de mycelium. Elles seront placées dans une zone ombragées du jardin après la période d’incubation au chaud.

Des bûches de hêtre vert pour la culture des champignons shiitake
Des bûches de hêtre vert pour la culture des champignons shiitake

Laisser un commentaire