Côté jardin, prémices de printemps

Des températures agréables poussent à se rendre au jardin entre deux bourrasques et quelques giboulées. Le prunus prépare sa floraison.

La cime d’un des bouleaux a été coupée, elle menaçait de tomber. Cela faisait assez longtemps que le pic vert s’acharnait dessus, un signe qu’elle était vermoulue. J’en ai profité pour faire une photo du haut de l’échelle.

Vue plongeante sur le potager depuis la cime du bouleau

Laisser un commentaire